WeCreativez WhatsApp Support
Welcome! My name is Damaris I am online and ready to help you via WhatsApp chat. Let me know if you need my assistance.

Download this complete Project material titled; Les Difficultés Phonétiques Du Français Chez L’apprenant Bura with abstract, chapters 1-5, references, and questionnaire. Preview Abstract or chapter one below

  • Format: PDF and MS Word (DOC)
  • pages = 65

 3,000

ABSTRACT

This work titled „„les difficultés phonétique du francais chez l‟apprenant bura‟‟ aims at identfying the difficulties that might confront a bura learner of French; it thereafter proffers solutions to these problems. This work shows evidently that a bura learner of French could encounter problems in the realization of some French vowel sounds thus /y/ /oe/ /Ͻ/ and /α/ and as well as the French nasal /α/, /ε/ /oe/. It is observed that these phonetical difficulties arise as the result of syllabilisation. To realize our objective, we have adopted two technics: questionnaires and interview. Some suggestions were given as corrective measures to these problems.

 

 

TABLE OF CONTENTS

DECLARATION ……………………………………………………………………………………… ii
CERTIFICATION …………………………………………………………………………………… iii
DEDICATION ……………………………………………………………………………………….. iv
ACKNOWLEDGEMENT ………………………………………………………………………… v
TABLE DE MATIERES …………………………………………………………………………… ii
INTRODUCTION GENERALE ………………………………………………………………… 1
0.1 La Notion de Langue …………………………………………………………………….. 2
0.2 Le Peuple Bura …………………………………………………………………………….. 4
CHAPITRE UN ……………………………………………………………………………………….. 9
ENONCIATION DU PROBLEME ……………………………………………………………. 9
1.1 PROBLEME DE LA RECHERCHE ………………………………………………. 9
1.2 OBJECTIF DU TRAVAIL …………………………………………………………… 10
1.3 JUSTIFICATION DE LA RECHERCHE ………………………………………. 10
1.4 PORTEE ET LIMITE ………………………………………………………………….. 11
1.5 LIMITATION DU TRAVAIL ……………………………………………………… 11
CHAPITRE DEUX ………………………………………………………………………………… 13
ETAT DU SUJET ………………………………………………………………………………….. 13
2.1 INTRODUCTION ………………………………………………………………………. 13
2.2 LA PHONETIQUE ET SES BRANCHES. ……………………………………. 13
2.2.1 QU‟EST-CE QUE LA PHONETIQUE?…………………………………… 13
2.2.2 LES BRANCHES DE LA PHONETIQUE ………………………………. 16
iii
2.3 LA NOTION DE DIFFICULTES PHONETIQUES ET LEURS . DIMENSIONS VARIEES ………………………………………………………….. 18
2.3.1 LES SONS DE LA PAROLE …………………………………………………. 19
2.3.2 LA SYLLABATION ……………………………………………………………… 20
2.3.3 TYPES DE SYLLABES ………………………………………………………… 21
2.3.4 QUELQUE DIFFICULTES GENERALES DANSL‟APPRENTISSAGE D‟UNE NOUVELLE LANGUE ………………. 22
2.4 LE SYSTEME PHONETIQUE DU FRANÇAIS ……………………………. 26
2.4.1 SYSTÈME CONSONANTIQUE DU FRANÇAIS ……………………. 26
2.5 SYSTÈME VOCALIQUE DU FRANÇAIS …………………………………… 30
2.6 LA LITTERATURE BURA …………………………………………………………. 31
2.7 LE SYSTEME PHONETIQUEDU BURA …………………………………….. 33
2.7.1 LES CONSONNES BURA …………………………………………………….. 33
2.7.2 DISTRIBUTION DES CONSONNES BURA ………………………… 35
2.7.3 VOYELLES BURA ………………………………………………………………. 37
2.7.4 POSITION DES VOYELLES BURA ……………………………………… 38
2.7.5 TONALITE DU BURA …………………………………………………………. 39
2.7.6 STRUCTURE SYLLABIQUE DU BURA ………………………………. 39
CHAPITRE TROIS ………………………………………………………………………………… 43
METHODOLOGIE DE L‟ETUDE …………………………………………………………… 43
3.1 INTRODUCTION ………………………………………………………………………. 43
3.2 METHODOLOGIE …………………………………………………………………….. 43
3.2.1 Approche comparative (ou contrastive) ……………………………………. 43
3.2.2 Approche descriptive ……………………………………………………………… 43
iv
3.3 LA DEMARCHE METHODOLOGIQUE DE NOTRE ETUDE ………. 44
3.4 L‟ECHANTILLONNAGE …………………………………………………………… 45
3.5 L‟INSTRUMENTATION UTILISEE ……………………………………………. 45
3.6 QUESTIONNAIRE …………………………………………………………………….. 45
3.7 ENTRETIEN-ENREGISTRE ………………………………………………………. 46
3.8 LE PLAN DE L‟ANALYSE STATISTIQUE DES DONNEES ……….. 46
CHAPITRE QUATRE ……………………………………………………………………………. 48
PRESENTATION ET ANALYSE DES DONNEES ET DISCUSSION……….. 48
4.1 COMPARAISON DES DEUX SYSTÈMES PHONETIQUES DU FRANÇAIS ET DU BURA …………………………………………………………. 48
4.1.1 COMPARAISON DES SYSTÈMES CONSONANTIQUES DU . FRANÇAIS ET BURA …………………………………………………………. 48
4.1.2 COMPARAISON DES SYSTÈMES VOCALIQUES DU FRANÇAIS ET DU BURA …………………………………………………… 50
4.2 COMPARAISON DES STRUCTURES SYLLABIQUES DES . LANGUES FRANCAISE ET BURA …………………………………………… 51
4.3 PRESENTATION ET ANALYSE DES DONNEES ………………………. 52
4.3.1 QUELQUES DETAILS PERSONNELS DES SONDES …………… 55
4.4 DES DIFFICULTES POSSIBLES DE PRONONCIATION DU FRANÇAIS CHEZ L‟APPRENANT BURA ………………………………… 59
4.4.1 DES INTERFERENCESPOSSIBLESDE LA LANGUE BURA EN FRANCAIS …………………………………………………………………………. 59
4.5 LE CADRE CUMULATIF ………………………………………………………….. 61
4.5.1 ENTRETIEN ENREGISTRÉ………………………………………………….. 62
4.6 CONSTATATIONS ET DISCUSSIONS ………………………………………. 66
v
CHAPITRE CINQ ………………………………………………………………………………….. 68
SOMMAIRE, CONCLUSION ET MESURES CORRECTIVES A ADOPTER …………………………………………………………………………………………………………….. 68
5.1 SOMMAIRE ………………………………………………………………………………. 68
5.2 CONCLUSION …………………………………………………………………………… 68
5.3 MESURES DE CORRECTIONS A ADOPTER …………………………….. 69
BIBLIOGRAPHIE …………………………………………………………………………………. 70
ANNEXES ……………………………………………………………………………………………. 74

 

 

CHAPTER ONE

ENONCIATION DU PROBLEME
Dans ce chapitre, nous allons essayer de préciser le problème de la recherche et énoncer la raison qui nous a poussée à aborder ce sujet. Nous préciserons aussi l‟objectif de notre travail, la justification du travail, la portée et limite aussi bien que la limitation de travail.
1.1 PROBLEME DE LA RECHERCHE
Chaque langue a ses particularités du point de vue structure et autres formes de comportement. Par conséquent, une tentative d‟apprendre une langue, qui est étrangère à celui qui veut l‟apprendre, provoquerait toujours des problèmes, des difficultés. La langue française n‟en est pas exclue. Si on se met à apprendre une langue hors de la sienne, on risque d‟avoir des ennuis au niveau de la réalisation des éléments de base de la langue à apprendre, éléments qui sont responsables de la communication linguistique effective. Ces ennuis proviennent de l‟influence de la première langue ou de la langue déjà acquise sur la nouvelle langue qu‟on essaie d‟acquérir. Nous savons que la chose la plus naturelle dans la vie d‟un apprenant d‟une langue est de commettre des fautes. Un apprenant peut être influencé par sa langue maternelle, par la langue déjà acquise ou par d‟autres facteurs entre autres. Il sera influencé aussi par sa disposition ou indisposition, ses difficultés physiologiques où/et même son intérêt. Comme nous l‟avons déjà précisé, la bonne articulation des sons de la langue à apprendre en état isolé et dans tous les contextes d‟énoncés aussi bien que la maitrise d‟autres comportements articulatoires tels que les rapports syntagmatique entre ces éléments de base constituent les démarches fondamentales vers l‟acquisition d‟une langue.
Nous allons dans ce travail essayer de faire ressortir quelques problèmes phonétiques que risquent de confronter des locuteurs bura qui essayeront d‟acquérir oralement le français. Un locuteur bura qui apprend le français oral fera face à certaines difficultés phonétiques car
10
ces deux langues – le français et le bura – ne disposent pas de même système phonétique. L‟absence de certains phonèmes du français en bura et aussi l‟absence de certains phonèmes de bura en français cause tant de problèmes phonétiques. L‟influence de l‟anglais, la première langue étrangère acquise rendrait l‟apprentissage du français plus compliqué surtout là où certains sons en anglais qui se ressemblent apparemment à certains sons en français mais différents au sens articulatoire mais proches aux sons similaires en bura, seraient réalisés autrement en français – la tendance à offusquer les fricatives en français. Cela est donc notre souci premier dans ce travail, d‟identifier de telles difficultés et d‟y proposer des mesures remédiables.
1.2 OBJECTIF DU TRAVAIL
Un travail de recherche doit avoir des objectifs spécifiques à atteindre. Notre travail cherche à faire ressortir quelques problèmes phonétiques dans l‟acquisition orale du français par un locuteur bura. Ce travail sert aussi à repérer ces difficultés et à proposer des mesures de correction pour que des apprenants futurs de cette région soient déjà sensibilisés à ces ennuis. Nous tentons de relever les problèmes phonétiques qui peuvent se présenter au francisant bura et de proposer les mesures correctives à ces difficultés. Ce travail vise alors les fins didactiques et pédagogiques de la langue française au pays bura. Il contribuera aussi à la documentation linguistique de cette langue minoritaire et à sa vulgarisation effective répondant alors à l‟appel et au souci de faire épanouir sa propre langue.
1.3 JUSTIFICATION DE LA RECHERCHE
Ayant déjà précisé le problème de recherche et aussi l‟objectif, il sera encore bien de justifier cette recherche. L‟essence de cette recherche provient du fait que la position géographique du nord-est du Nigéria fait que cette région soit frontalière aux pays francophones – le Tchad et le Cameroun. L‟apprentissage du français devient donc important car le développement politique et économique d‟un pays ne s‟évalue pas tout seul mais en
11
collaboration avec ses voisins. La compréhension mutuelle et une entente cordiale sont essentielles pour le développement d‟un pays grâce à la langue qui est un élément utile de communication. L‟acquisition, surtout orale du français, par un locuteur bura lui permettrait d‟être mobile et de participer avec aise au processus de développement socio-économique de sa région déjà évoquée par sa position géographique. Ce travail servira alors d‟inspiration et de motivation aux futures francisants bura.
1.4 PORTEE ET LIMITE
Ce travail est destiné au public bura qui aurait un goût poussé pour apprendre le français. Nous ne pouvons pas traiter tous les problèmes linguistiques des locuteurs bura. Notre travail se limitera donc à des problèmes purement phonétiques de nature confrontés par des locuteurs bura qui apprennent le français espérant qu‟un jour, quelqu‟un d‟autre va nous amener plus loin.
1.5 LIMITATION DU TRAVAIL
Toute étude sérieuse et surtout un travail de recherche aussi parfaite qu‟elle paraisse comprend beaucoup de limitations. Les limitations dépendent de la nature de la recherche, le sujet de la recherche et des fois, les limitations peuvent apparaitre grâce aux problèmes socio-économiques du chercheur. Notre travail est une comparaison entre deux langues de natures très différentes et vise à étudier les difficultés phonétiques que rencontreraient les francisants bura. La première limitation est la présence des locuteurs bura au milieu immédiat de la recherche. Il y en a peu. Cela risque de réduire le volume d‟entretien avec eux et par conséquent le volume d‟interview, d‟application de questionnaires, etc.
En plus, nous avons une grande difficulté de documentation. En effet, la langue bura est une langue très minoritaire et peu documentée par rapport aux autres langues comme le Kilba, le Marghi et l‟Haoussa qui se trouvent dans cette même région. Ainsi, il y a peu de gens qui
12
ont effectué des recherches dans ce domaine. Ceci nous restreint beaucoup parce que nous devons travailler avec peu de documents.
13

GET THE COMPLETE PROJECT»
Do you need help? Talk to us right now: (+234) 08060082010, 08107932631, 08157509410 (Call/WhatsApp). Email: edustoreng@gmail.com