WeCreativez WhatsApp Support
Welcome! My name is Damaris I am online and ready to help you via WhatsApp chat. Let me know if you need my assistance.

Download this complete Project material titled; Etude Comparative Des Typologies Des Phrases Du Français Et Du Kanouri with abstract, chapters 1-5, references, and questionnaire. Preview Abstract or chapter one below

  • Format: PDF and MS Word (DOC)
  • pages = 65

 3,000

ABSTRACT

This thesis entitled „‟Etude comparative des typologies des phrases du Français et du Kanouri „‟is initiated to overcome the problems of native Kanuri learners of French in learning the French sentences. This academic Endeavour would help in giving further knowledge in teaching of French. The objective of this study is find linguistic solutions on Kanuri to develop the language. Descriptive method is used to find out the function of the constituent of sentence In this aspect, the basic ordering of the Kanuri sentence is Subject – Object – Verb while in French language there are varieties of ordering sentences such: Subject – Verb – Object, Verb – Object – Subject, Object – Verb – Subject and Subject – Verb – Object. Cyffer (27) says when the subject is pronominal it is usually unmarked because the verb itself contains a subject makers in French the subject is marked. Some procedurals differences are also observed in native Kanuri learners of French. Due to the fact that some articles which occurs in French are not there in Kanuri. We can also observe that the Kanuri French learners are facing the difficulties in typological processes in French which calls the attention of the researcher. In essence, this research work intends to examine the comparative analysis of French language while it is learned by native Kanuri.

 

 

TABLE OF CONTENTS

0.1 INTRODUCTION GENERALE……………………………………………………………1
0.2 HISTOIRE ET ORIGINE DE LA LANGUE FRANÇAISE ET KANURI………………..2
0.2.1 HISTOIRE ET ORIGINE DE LA LANGUE FRANÇAISE……………………….……2
0.2.2 HISTOIRE ET ORIGINE DU KANURI………………………………………………….5
a) STRUCTURE (Sujet + Verbe + Objet)… (V. O. S)………………………………….……13
C.) STRUCTURE SUJET + OBJET + VERBE (S. O. V)………………………………..….15
D.) STRUCTURE OBJET + VERBE + SUJET (O. V. S.)…………………………..………17
CHAPITRE UN : ENONCIATION DU PROBLEME…………………………………….…21
1.0 INTRODUCTION.………………………………………………………………….…….21
1.1PROLEMATQUE…..……………………………………………………………….…….21
1.1 OBJECTIF DE L‟ETUDE………………………………………………………….…….22
1.2 JUSTIFICATION………………………………………………………………….……..23
1.3LIMITES………………………………………………………………………….………24CHAPITRE DEUX : L‟ETAT DU SUJET …………….…………………………………..25
2.0 INTRODUCTION…..……………………………………………………………….……25
2.1. STRUCTURE DES PHRASES……………………………………………………….…25
A. SUJET + VERBE + OBJET (S. V.O)……………………………………………………30
B. STRUCTURES VERBE + OBJET + SUJET (V.O.S.)……..…………………………….34
STRUCTURE SUJET + OBJET + VERBE (S.O.V.)………………………………..….……36
D.TYPOLOGIE OBJET + VERBE + SUJET (O.V.S)……………………………………….36
2.2.0. TYPOLOGIE DES PHRASES…………………………………………………..….….40
2.2.1 PHRASE DECLARATIVE…………………………………………………..….…….41
2.2..2 PHRASE IMPERATIVE………………………………………………………………42
2.2.3 PHRASE INTERROGATIVE………………………………………………….………43
2.2.4 PHRASE OPTATIVE……..…………………………………………………………..47
CHAPITRE TROIS : METHODOLOGIE…………………………. ………………………52
3.1 METHOLOGIE DE SELECTION DES INFORMANTIONS…………………………..53
3.1.0 INTRODUCTION.……………………………………………………………………..53
3.1.1 SELECTION DES INFORMATIONS……….……………….………………………..53
3.2 METHODE DE COLLECTION DES DONNEES………………………….……………53
3.2.0 INTRODUCTION.………………………………………………..……………………55
3.2.1 COLLECTION DES DONNEES…………………………………………………….…55
3.3 METHODES D‟ANALYSES DES DONNEES………………………………………. 56
ix
3.3.0 INTRODUCTION…………………………………………….………………………..56
3.3.1 MOTHODES D‟ANALYSE DES DONNEES OBTENUES A TRVERS LES ENTRETIENS………………………………………………………………………………..59
CHAPITRE QUATRE : ANALYSE DES DONNEES ……….………………………..…..59
4.1 : ANALYSE DES REPONSES DES DONNEES DE L‟ENTRETIENT AVEC LE COORDINATEUR DU FRANÇAIS………………….………………………………………59
4.2 LES STRUCTURES DE LA PHRASE……………………………………………….….63
4.3 ANALYSE DES REPONSES DES DONNEES DE L‟ENTRETIEN AVEC LE COORDINATEUR DU KANOURI………………………………………………………….67
a)LA PHRASE VERBALE….……………………………………………..…………….…..67
b) LA PHRASE NOMINALE…………………………………………..…………………..70
4.4 STRUCTURE DES PHRASES KANOURI…………………………………………..…73
4.5LA PHRASE NEGATIVE……………………………………….……………………….76
4.6 LA PHRASE INTERROGATIVE……………………………………………………..…76
4.7 LA PHRASE IMPERATIVE……………………………………………………..………76
CHAPITRE CINQ : CONCLUSIONS ET SUGGESSIONS ………………………………78
5.1 INTRODUCTION……….…………………………………………..……………………78
5.2 CONCLUSION..…………………………………………………………………………78
5.3 SUGGESIONS…………………………………………………………………………….81
BIBLIOGRAPHIE…………………………………………………………………………….83
APPENDIX A…………………………………………………………………………………………85
APPENDIX B………………………………………………………………………………………….86
APPENDIX C………………………………………………………………………………………….87

 

 

CHAPTER ONE

1.0 Introduction
Dans ce chapitre, nous posons la problématique du travail de l‟tude comparative des typologies de phrase du francais et du kanouri.
1.1Problèmatique
Le kanouri est une langue du Kanem Borno, c‟est une langue majeure en Afrique centrale, aux alentours du LacTchad. Par rapport à d‟autres éthnies, le kanouri a une tradition qui a duré longtemps dans un grand empire. Le kanouri a connu dès le XIe siècle un développement important grâce à l‟islam et l‟alphabet arabe. A l‟arrivée des colons au XIXe siècle, le kanouri abouti à son apogée littéraire et ceci devient la langue d‟instruction dans les écoles primaires. La publication du premier livre en 1920 et la publication du livre de Lukas en 1937 <<A Study of Kanuri >>sont les sources majeures de l‟étude de la langue kanuri. Au milieu des années 1970, le Centre d‟Etude des Langues Nationales de Kano a encouragé l‟étude de la langue kanouri en introduisant l‟étude de cette langue. D‟autres parts l‟affiliation de l‟Université de Maiduguri à l‟Université Ahmadu Bello de Zaria a permis l‟ouverture de la recherche de la langue kanouri à l‟Université de Maiduguri. Durant tout ce temps, il n‟y a pas eu de developpement dans l‟apprentissage du kanouri et du français dans cette zone. Les françisants le kanuri etudiant le kanouri ou combinant le kanouri et le français ont beaucoup des difficultés dans l‟apprentissage
22
de ces deux langues. Pour établir cette position, une étude pilote avec vingt etudiants kanuriphones combinant le français et le kanouri à l‟Ecole Normale Supérieure de Gashua (College of Education) sur le cas des structures et de la traduction de vingt phrases kanouri en français, cela nous a permis d‟établir les problemes de ces étudiants kanuriphones.
Cela nous montre que 75% de ces étudiants ne savent pas faire la structure des phrases (c’est-à-dire 15 étudiants sur 20). En ce qui concerne la traduction, 65% dont 13 étudiants sur 20 ont des problèmes sur les déterminants de la langue française, 70% dont 14 étudiants ont des problemes sur les constutants (verbe avoir), ensuite 55% dont 11 étudiants sur 20 ne savent pas accorder les constituants de la phrase en genre et en nombre. A cela s‟ajoute le manque des documents d‟apprentissage et de l‟enseignement de ces deux langues (le français et le kanouri). D‟une part le manque de soutien financier du gouvernement fait opposition à la progression et la récuperation de la langue qui est en voie de perdre son influence. Pour cela le françisant kanouri ou combinant le kanouri et le français ont des difficultés dans l‟apprentissage de ces deux langues. Et dû aussi, au manque d‟organisation de stage pédagogique aux enseignants qui n‟ont pas d‟aptitude pédagogique dans l‟enseignement de ces langues. C‟est pour cette raison que les étudiants kanouriphone du College of Education de Gashua ne maitrisent pas le français. Voici en quoi consiste la focalisation de notre étude. Comparer le kanouri au français serait un privilège pour le kanouri qui beneficierait du developpement linguistique du français. Le français serait accepté au sein des kanouriphones.
1.1 OBJECTIF DE L’ETUDE
C‟est dans l‟optique de constituer un ouvrage qui découvre plusieurs recherches linguistiques sur le kanouri que nous nous proposons de faire une étude comparative des phrases du français et
23
kanouri. Cela permet ensuite d‟avoir et enrichir les documents linguistiques dans la langue kanouri. Voyant un retard et une grande lenteur du dèveloppement de la langue kanouri, cette étude se donne la vision de pallier le manque socio-linguistique qui fait opposition à la progression et á la récupération de la langue qui est en voie de perdre son influence.
Ainsi, donner une vie ou une portée scientifique à l‟étude du kanouri qui ne subsiste que de manière sans interêt. Effectivement, en comparant le kanouri au français, un recueil solidement structuré, nous ouvre d‟autres domaines de recherches linguistiques, pas seulement à l‟interieur du kanuri mais aussi à plusieurs autres langues africaines.
1.2 JUSTIFICATION
Malgré, les travaux de recherches littéraires et linguistiques sur le kanouri, il n‟y a pas d‟écoles qui enseignent le kanouri à l‟exception de deux établissements : à Maiduguri (Shehu Garbai et Government college) mais l‟enseignement se fait á„‟Sir Kasim College of Education‟‟ de Maiduguri et „‟ College of Education‟‟ de „‟ Gashua‟‟ et enfin l‟université de Maiduguri. De là, résulte un manque de document dans cette langue au „‟College of Education‟‟ de „‟ Gashua‟‟. Ce manque diminu les perspectives littéraires et lingustiques du kanuri d‟oú un défaut de présence de vision scientifique sur cette langue. C‟est ce manque de documents et de vision scientifique qui font du kanouri une langue compliquée et ensuite l‟influence de la langue haoussa qui est majoritairement parlée au Nord du Nigeria. C‟est pour cela que le kanouri, malgré sa supériorité démographique dans le bassin du Lac Tchad, est compté parmi les langues minoritaires non- étudiées. Les typologies des phrases sont les arrangements de mots associés à une valeur communicative d‟une langue parlée ou écrite ainsi un ordre peut prendre une forme impérative, déclarative, interrogative, exclamative ou optative.
24
L‟importance de cette étude réside dans le fait que les typologies des phrases et de leurs constituants jouent un rȏle primordial dans la communication d‟une langue. Les manques ci-dessus mentionnés de documents et la complication du kanouri envers les autres langues et la volonté de resoudre tous ces désavantages font de cette étude sa raison d‟être. Le fait d‟opposer deux langues dont une très étudiée dans le domaine de la lingustique, standardisée et internationalisée (le français) et l‟autre (le kanouri) moins étudiée par les travaux lingustiques moins standardisé et locale, cela va donner à notre travail son importance et son ampleur. Les documents de la langue française existent en très grandes quantités pour cette étude dont le champ d‟opération couvre les typologies des phrases du français. Quant au kanuri, la documentation est en une petite quantité.
1.3 LIMITES
Les typologies des phrases font l‟objet de cette recherche, nous nous limitons donc aux structures des phrases : déclaratives, impératives, intérrogative et optatives en conjonction de leur temps, aspect et de leurs constituants. Le kanuri est une langue majoritaire dans le bassin du Lac Tchad, ceci est subdivisé en plusieurs dialectes parmi ceux-ci : le „‟yerwa‟‟ est le dialect standard.
Dans le chapitre suivant les révues littéraires de cette thèse d‟étude donnent l‟occasion de consulter tous les documents des travaux lingustiques et littéraires qui sont disponibles pour bien organiser ce travail de recherche.
25

 

GET THE COMPLETE PROJECT»
Do you need help? Talk to us right now: (+234) 08060082010, 08107932631, 08157509410 (Call/WhatsApp). Email: edustoreng@gmail.com