Download this complete Project material titled; Etude Comparee De La Communication Non Verbale En Français Et En Tiv with abstract, chapters 1-5, references, and questionnaire. Preview Abstract or chapter one below

  • Format: PDF and MS Word (DOC)
  • pages = 65

 3,000

ABSTRACT

Communication, be it verbal or non verbal, has remained a powerful instrument for expressing the cultural identity of a given society. This is why it is often difficult to have two languages sharing the same cultural expressions especially in non verbal communication; hence, culture and language have left a little or no distinctive conscious nuance.Non verbal communication is expressed through gestures, the clothes we wear, distance between individuals, and paralanguage.This work titled “Etude comparée de la communication non verbale en français et en tiv » (A Compartive Study of Non Verbal Communication in French and Tiv) brings to foreas objective,the similarities and differences that exist in the non verbal communication of French and Tiv people. This is to examine the place of non verbale communication in Tivin a society where western culture has a lot of influences on the culture of the tiv people, and the danger of the culture going into extinction.The work, praxis on semiotic approach, observation and interview techniques, concludes that there exist some similarities in non verbal communication among French and Tivpeople like rising up the hand during salutation, expression of sadness and joy. These similarities innon verbal communication of French and Tiv are what this workterms “La communication non verbaleFrançais-Tiv non distinctive”.And the differences found in the mode of dressing, choice of colours among others in non verbal communication in French and Tiv are what this work terms “La communication non verbaleFrançais-Tiv distinctive”.

 

 

TABLE OF CONTENTS

DECLARATION …………………………………………………………………………………………………….. iii
DEDICATION ………………………………………………………………………………………………………….iv
CERTIFICATION …………………………………………………………………………………………………….. v
REMERCIEMENTS …………………………………………………………………………………………………vi
TABLE DES MATIERES ……………………………………………………………………………………… viii
ABSTRACT …………………………………………………………………………………………………………… xii
RESUME………………………………………………………………………………………………………………. xiii
INTRODUCTION GENERALE ………………………………………………………………………………… 1
0.1 LES TIV………………………………………………………………………… 6
0.2 LA DIVISION DE TIV (Figure 0.1)…………………………………………… 7
0.3 LA CARTE DE L‟ETAT DE BENUE (Figure 0.2)…………………………….. 8
0.4 ANNONCE DU PLAN………………………………………………………… 8
CHAPITRE UN :ENONCIATION DU PROBLEME DE L‟ETUDE…………………………..10
1.0 INTRODUCTION……………………………………………………………… 10
1.1 ENONCIATION DU PROBLEME………………………………………………12
1.2 OBJECTIFS DE L‟ETUDE ……………………………………………………..14
1.3 JUSTIFICATION DU SUJET…………………………………………………….16
ix
1.4 PORTEE ET DELIMITATION DE L‟ETUDE…………………………..……….17
1.5 IMPORTANCE DE L‟ETUDE……………………………………………………18
1.6 CONCLUSION……………………………………………………………………19
CHAPITRE DEUX :ETAT DU SUJET……………………………………………………………………..21
2.0 INTRODUCTION…………………………………………………………………21
2.1 DEFINITION, IMPORTANCE ET TYPES DE COMMUNICATION…………..21
2.2 LA COMMUNICATION NON VERBALE………………………………………30
2.3 TRAVAUX ET CRITIQUES SUR LA COMMUNICATION NON VERBALE ..38
2.4 CONCLUSION……………………………………………………………………47
CHAPITRE TROIS :METHODOLOGIE DE LA RECHERCHE………………………………..49
3.0 INTRODUCTION…………………………………………………………………49
3.1 APPROCHE SEMIOTIQUE………………………………………………………49
3.2 METHODE DE COLLECTE DE DONNEES……………………………………53
3.3 LIMITATIONS DE L‟ETUDE……………………………………………………55
3.4 CONCLUSION……………………………………………………………………55
CHAPITRE QUATRE:ANALYSE DE LA COMMUNICATION NON VERBALE EN TIV ET EN FRANCAIS ………………………………………………………………………………………………….56
4.0INTRODUCTION………………………………………………………………….56
4.1 EXPRESSION DU SENTIMENT…………………………………………………58
x
4.1.1EXPRESSION DE LA JOIE EN FRANÇAIS ET EN TIV ……………………………………… 59
4.1.2Expression de la tristesse en français et en tiv…………………………………………………………. 62
4.1.3Signe de colère en français et en tiv ……………………………………………………………………….. 67
4.2 Salutation en français et en tiv………………………………………………………..69
4.3 Mode d‟habillement en français et en tiv……………………………………………..73
4.3.1Mode d‟habillement chez les Français …………………………………………………………………… 74
4.3.2MODE D‟HABILLEMENT CHEZ LES TIV…………………………………………………………. 76
4.4 L‟espace interindividuelle chez les Français et les Tiv……………………………….79
4.5 Gestes chez les Tiv……………………………………………………………………81
4.5.1U tan wegh nya (frapper la terre avec les mains lors d‟un conflit) …………………………… 81
4.5.2U kegen or gaden ki shi (Regarder un vieux aux yeux) ……………………………………………. 82
4.5.3U honon or wegh (pointer du doigt)………………………………………………………………………. 83
4.5.4U wan awegh ki kpa (Les mains entières dans les poches) ………………………………………. 84
4.6 EXPRESSION PARALINGUISTIQUE EN TIV…………………………………….85
4.6.1U haan iyuwegh/ U gbilen iyuegh (Un appel par les femmes)………………………………….. 85
4.6.2U sondon iju (le sifflet) …………………………………………………………………………………………. 86
4.7 Conclusion……………………………………………………………………………86
CHAPITRE CINQ :SIMILITUDES ET DISSIMILITUDES (DES ACTES) DE COMMUNICATION NON VERBALE EN FRANÇAIS ET EN TIV …………………………87
xi
5.0 Introduction……………………………………………………………………….87
5.1 Similitudes de communication non verbale entre les deux cultures en question…87
5.2 Dissimilitudes de communication non verbale entre les deux cultures en question……………………………………………………………………………89
5.3 Conclusion…………………………………………………………………………90
CONCLUSION GENERALE……………………………………………………………………………………92
BIBLIOGRAPHIE……………………………………………………………………………………………………94
xii

 

 

CHAPTER ONE

ENONCIATION DU PROBLEME DE L’ETUDE
1.0 INTRODUCTION
Dans chaque étude, il existe une problématique qui forme la base de la recherche. Dans ce chapitre, nous précisons le problème de recherche, l‟objectif du travail, la justification du sujet et la limite de l‟étude. La communication dans ses diverses formes est un phénomène pertinent dans la société humaine. La communication non verbale est employée lorsque l‟on veut exprimer certaines réactions. Notre réaction des fois se manifeste par des gestes et d‟expression des sentiments qui comprennent certaines actions en voyant les idées, les choses d‟un emplacement à l‟autre. La communication nécessite l‟échange et le partage des idées, des émotions, des sentiments parmi les gens. La communication non verbale se déroule par des signes qui disposent de sens sociaux. Le sens qui vient des signes non verbaux est essentiellement symbolique. Bruce note que: Verbal communication is man‟s most powerful means of exchanging information yet it is not the only means. Accompanying any act of speech, there are various social expressions and bodily movements as well as vocal characteristics such as varying degrees of loudness and speed. The value of such non-verbal acts becomes obvious on occasion when we need to confront a person face to face (78).
11
Bruce maintient donc le fait que la forme non verbale joue un rôle important dans la communication humaine. La communication non verbale est donc considérée comme très indispensable à l‟existence humaine. La société humaine donne aussi une occasion d‟interpréter les signes et les gestes selon la situation conventionnelle. La compréhension du langage non verbal n‟est pas seulement basée sur la reconnaissance de signaux comportementaux comme les expressions du visage, mais aussi sur la compréhension de la nature humaine et la situation conventionnelle. Ces données combinées permettent de reconnaitre le geste, connaitre sa fréquence d‟apparition dans une société ou culture particulière, connaitre les variables de la personnalité humaine et les mettre en lien avec ce geste. Il faut aussi considérer le contexte d‟apparition et lui attribuer un sens probable. Dans cette perspective, Ferdinand de Saussure parle de la théorie de la sémiologie. En effet, le terme «sémiologie» se rattache à la tradition du linguiste genevois Ferdinand de Saussure qui en a indiqué le champ possible au début du siècle dans son cours de linguistique générale en ces termes: La langue est un système de signes exprimant des idées, et par là, comparable à l‟écriture, à l‟alphabet des sourds-muets, aux formes de politesse, aux signaux militaires, etc. Elle est seulement le plus important de ces systèmes. On peut concevoir une science qui étudie la vie des signes au sein de la vie sociale ; nous la nommerons sémiologie. Elle nous apprendrait en quoi consistent les signes, quelles lois les régissent (33).
12
La sémiologie est l‟étude de la vie des signes au sein de la vie sociale. Cette science générale des signes avait vocation à porter sur les systèmes signifiants verbaux et non verbaux et devait constituer une théorie scientifique de la signification. Notre tâche dans cette étude est d‟étudier la signification de la communication non verbale en tiv et en français.
1.1 ENONCIATION DU PROBLEME
La communication, en général, est passée par de nombreuses phases d’évolution. Dès l’Antiquité, l‟homme utilise la communication à distance. C’est à la fin de la Révolution française qu’apparait le premier réseau de communication : le télégraphe optique de Chappe. Le télégraphe électrique fondé par Samuel Morse en 1832 se substitue au télégraphe optique. Son invention sera brevetée en 1840. En 1844 est inaugurée la première ligne de télégraphe électrique entre Washington et Baltimore. C’est de là que Le Morse est né. Il s’agit alors d’un nouveau langage universel. Toutes ces inventions aboutissent à la naissance de la télévision vers 1920. Simultanément, le téléphone basé sur l’électromagnétisme fait son apparition et transforme alors les vibrations sonores de la voix en signaux électriques. C’est en 1956 que Ruesh et Kees ont créé le terme de « communication non verbale », une communication qui diffère selon la culture d‟un peuple (fr/FR/bodylanguage/richmedia/index.htm 23/04/2015).
La communication non verbale désigne tout mode de communication n’ayant aucun recours aux mots pour être véhiculés et est l‟un des nombreux domaines d’intérêt de la psychologie. Elle étudie le fonctionnement de l’esprit humain à partir, en partie, de ses émotions. Selon Argule, les recherches menées par des universités américaines ont démontré que la communication humaine est principalement non-verbale et que les comportements non
13
verbaux occupent une part importante dans les interactions sociales (Bodily Communication 290). Les éléments non verbaux ne peuvent pas être exclus pendant la communication puisque la communication non verbale se manifeste toujours dans la communication verbale. Lorsque l‟on les utilise d‟une manière incorrecte, cela engendre une déformation du message à communiquer. On peut être confronté à plusieurs scenarios ; il peut exister un accord réciproque entre le locuteur et l‟interlocuteur à travers les normes contenues dans la transmission réussie ; il peut exister au contraire, des évidences non partagées, des normes et des valeurs divergentes (Stanton 43). Une mauvaise compréhension de la communication non verbale peut rendre le message inefficace. Ceci indique que l‟interaction entre les interlocuteurs ne sera pas réalisée au niveau de la compréhension.
La communication non verbale montre la vision du monde d‟un peuple. La communication par geste ou par des signes est plus culturelle, contextuelle et arbitraire. Les destinataires peuvent avoir un problème à comprendre la signification des gestes et des signes s‟ils ne comprennent pas la culture de la langue. Dans ce cas, la compréhension se transforme en malentendu. Parce que, lors de la communication par gestes, par signes, par symboles, la culture se manifeste à travers le langage non verbal. La culture est une manière de vivre qui se trouve dans une langue. En effet, Le dictionnaire actuel de l’éducation définit la culture comme : « un ensemble de manière de voir, de sentir, de percevoir, de penser, de s‟exprimer, de réagir, de modes de vie, des croyances, des traditions, des institutions, des normes, des valeurs, des moeurs, des loisirs et des aspirations » (317). Ainsi, la culture est un système qui existe dans une société donnée. Ceci indique que la culture n‟est pas innée mais acquise. Le langage non verbal contient des traits culturels. Les caractéristiques de la communication gestuelle sont toujours employées au cours de l‟interaction. En soulignant
14
l‟importance de la communication de la gestuelle et de la kinésique dans la compréhension de la langue, Hall dit que : Les Français font usage de gestes et de mimiques pour communiquer leurs réactions et leurs sentiments. Ils sourient ou se renfrognent, haussent les épaules, les sourcils, lèvent les yeux au ciel. Même si l‟on ne comprend pas le français, on a l‟impression de pouvoir suivre leur conversation en observant les interlocuteurs (145). Au vu de ce qui procède, la communication peut se réaliser par l‟usage des gestes et des signes. La communication non verbale peut être par du corps, la couleur, l‟odeur. Dans ce travail, notre tâche est de mettre en relief ce qui constitue la communication non verbale en Tiv au niveau de la compétence gestuelle, des signes et des symboles. La communication non verbale est importante non seulement parmi les Tiv mais aussi pour l‟homme en général. A notre avis, cette étude comparée de la communication non verbale en tiv et en français va nous permettre d‟exposer tout ce qui constitue la communication non verbale en tiv et leur signification et de les comparer avec la communication non verbale en français.
1.2 OBJECTIFS DE L’ETUDE
Toute étude digne n‟est pas valable sans objectif déterminé. En effet, toute entreprise humaine vise à atteindre un but, soit à court soit à long terme, d‟une manière ou d‟une autre. Cet objectif, qui doit s‟énoncer au début du travail, sert à encadrer les visions immédiates ou lointaines du chercheur, tout en dégageant les perspectives dans lesquelles s‟explique la problématique de l‟étude.
15
Précisions tout d‟abord que notre étude consiste à relever l‟importance et les significations de la communication non verbale chez les Tivet de les comparer avec celle des Français. Il est important à noter que la société aujourd‟hui est influencée par la civilisation culturelle. Laplupart des africainsimitent les hommes blancs.Ils veulent être des Blancs dans toute façon.Les africains imitent les hommes blancs dans les affairessocioculturelles. Cette attitude est capable de mettre la culture tiv à l‟extinction. Cette étude veut montrer que malgré le fait que la civilisation culturelle est venue, les Tiv ont un système qui est uniquement organisé selon leur culture. La communication non verbale appartient à la culture tiv.
La sémiologie, comme aspect de la linguistique a attiré l‟attention des critiques et des commentateurs pour bien analyser les signifiants et les signifiés. Des chercheurs s‟efforcent aussi d‟analyser les formes et les contenus d‟un système de la communication. Comme nous le savons déjà, la communication non verbale se déroule avec des signes et des gestes. Cette étude cherche donc à relever les gestes et les signes chez les Tiv et de les comparer à ceux des Français. La communication non verbale chez les Tiv est classifiée sous deux perspectives : les signes vocaliques non verbaux et les signes non vocaliques non verbaux (YinaSemiotics of Tiv 100). Les signes vocaliques non verbaux sont produits par la cavité vocalique mais sont des codes paralinguistiques. Par exemple, quelqu‟un qui crie, siffle, bâille veut passer un message qui est vocalique non verbale. Par ailleurs, les signes non vocaliques non verbaux se manifestent par les gestes, l‟objet physique, la pratique sociale et culturelle d‟un peuple comme des habillements, l‟arbre, le tambour, la corne, qui ont des valeurs communicatives.Cette étude cherche donc à exposer les éléments gestuels considérés, comme la communication paraverbale, qui aident à bien expliquer et à comprendre les idées
16
et la notion de la communication non verbale chez les Tiv et chez les Français. La communication paraverbale facilite la compréhension lors de la communication chez les Tiv tout comme chez les Français. Quand les gens se comprennent, il existe la cohésion, l‟intégration sociale, le développement des individus et le progrès de la société. Notre but est de mettre en relief certains effets de la mauvaise compréhension de la communication non verbale qui peuvent engendrer un manque d‟harmonie entre la communication verbale et paraverbale dans l‟interaction sociale et rendre un message inefficace dans les deux sociétés en étude.
1.3 JUSTIFICATION DU SUJET
La communication est un domaine très pertinent et indispensable dans la vie humaine. C‟est un moyen par lequel les gens communiquent entre eux. L‟étude de la communication non verbale est un constituant du signifiant et du signifié que la sémiotique représente: un aspect de la linguistique. La sémiotique de la communication représente la communication par les signes et leurs significations. Ce domaine rend efficace le système de la communication dans la société à tout niveau. Donc, elle inclut un grand domaine d‟étude et de connaissance. L‟étude de la communication non verbale touche le domaine de la science naturelle et sociale, la psychologie, la religion, la politique et l‟économique. La communication non verbale est une caractéristique de la nature humaine. La communication non verbale aide la compréhension et l‟existence d‟une langue dans la société. Dans notre travail qui porte sur la communication non verbale chez les Tiv, nous voulons exposer le système de la communication non verbale en tiv en mettant en relief les nuances des signes qui sont utiles lors de la communication chez les Tiv et qui permettent aux gens de vivre
17
ensemble dans une atmosphère de paix, d‟unité, de bonnes affaires comme ceci aide une bonne relation parmi les gens dans la société.
1.4 PORTEE ET DELIMITATION DE L’ETUDE
La communication, en général est un processus par lequel l’information s’échange entre les individus grâce à un système commun de symboles, de signes, de mots ou de comportements. La communication peut être faite avec la voix en utilisant un système de communication verbale. La communication peut aussi exister sans l‟expression verbale ; c‟est ce qui constitue la communication non verbale. Notre travail est basé sur une étude de la communication non verbale chez les Tiv au Nigeria. Les signifiants et les signifiés que nous avons donné ici ne sont pas des situations universelles. Ils se limitent au peuple Tiv et le français. Au fait que la communication non verbale est vaste, le travail se limite dans certains aspects de la communication non verbale comme l‟expression du sentiment, la salutation, la mode d‟habillement, l‟espace interindividuelle, le geste en tiv et l‟expression paralinguistique en tiv.Nous avons analysé certain expressions non verbales dans deux films francais qui sont Ange du diable 4 et 5, et La force du destin.
Rappelons que les Tiv se trouvent dans l‟Etat de Benue, Nasarawa, et Taraba. Ils parlent la langue tiv dont les variantes sont iharev, masev/tyoshin, kperev. Mais en ce qui concerne l‟aspect de la communication non verbale (signifiants et signifiés), il n‟y a pas de distinction parmi les Tiv. Les gens se comprennent au niveau de la communication non verbale. Néanmoins, nous ne pouvons pas traverser tous les territoires tiv pour notre étude. Notre étude se limite aux gens de Guma et Makurdi Local Governmentsdans l‟Etat de
18
Benue. Ce choix est basé sur le fait que la variante Iharev qui se trouve à Guma est considérée comme une grande variante de tiv (Dzurgba 88). En outre, Makurdi est la capitale de l‟Etat de Benue où se trouve la majorité de variantes des Tiv. A cet effet, nous pouvons dire que les interprétations de ces gens concernant la communication non verbale seront utiles et universelles chez les Tiv. La division entre les Tiv est basée seulement sur la variante de la langue qui constitue la nuance. L‟interview avec les gens sert comme l‟un des moyens nécessaires pour notre étude. Notre domaine de travail exige une interaction interpersonnelle en face à face où la rétroaction sur le champ ou le feedback immédiat est importante. Nous essayons de faire une étude de la communication non verbale des Tiv en général et de les comparer avec celle des Français. Pour les données relatives à la communication non verbale en français, nous nous sommes appuyés sur nos connaissances personnelles du français et des documents divers.
1.5 IMPORTANCE DE L’ETUDE
Cette étude nous permet de présenter des aspects de la communication non verbale en tiv. Nous mettons en lumière ce qui constitue la communication non verbale et les significations de ce qui forme la base de la communication non verbale chez les Tiv et les Français. Cette étude aide les gens qui veulent travailler dans la langue tiv de savoir la manière dont les gens vivent dans leur société; et de savoir la signification des diverses manière de communication non verbale chez les Tiv et les Français.
En outre, nous espérons que cette étude aide les futurs chercheurs qui aimeraient travailler sur ce sujet. Comme notre étude est réalisée au département du français,
19
AhmaduBello University Zaria, nous espérons que ce document sert comme un point de référence pour les chercheurs.
1.6 CONCLUSION
A travers ce chapitre, nous avons exposé ce qui constitue la problématique de cette étude où nous avons montré la problématique de notre étude comme chaque société a un système de communiquer au niveau de la communication non verbale. La culture d‟une société aussi peut donner une bonne occasion de passer un message sans parler. Les indices qui donnent des significations dans une société peuvent être vocaliques ou non vocaliques. Mais ce qui est pertinent avec ce système c‟est le fait que chaque société humaine a un système unique de la communication non verbale. Alors, pour mieux passer un message efficace, l‟on doit savoir en quoi consistent la communication non verbale et leur signification dans la société donnée. Cela peut être par la distance entre les gens au moment de la communication, le regard, le sourire, le clin d‟oeil, le hochement d‟épaule, le tremblement, les larmes, les pleurs, le rire, les hoquets, les gestes, la danse, la sculpture, les vêtements parmi tant d‟autres ayant une signification particulière dans une culture. Butari note que: It has been established that there are some nonverbal acts that are performed on people that have the same effects as verbal abuses. In order to be capable of using them as abuses, the context of situation in which they are performed must be appropriate. Besides their abusive effect, they can also be employed by friends as exchange of jokes (13).
20
Ceci indique le fait que la communication non verbale peut être utilisée pour exprimer l‟émotion de quelqu‟un. Ce qui est pertinent à noter ici c‟est le fait que la culture influence la communication non verbale.
21

GET THE COMPLETE PROJECT»
Do you need help? Talk to us right now: (+234) 08060082010, 08107932631, 08157509410 (Call/WhatsApp). Email: edustoreng@gmail.com