Download this complete Project material titled; La Théorie Interprétative Appliquée À La Traduction Du Septième Chapitre De La Constitution Du Nigéria (Modifiée 2011) with abstract, chapters 1-5, references, and questionnaire. Preview Abstract or chapter one below

  • Format: PDF and MS Word (DOC)
  • pages = 65

 3,000

CHAPTER ONE

  • INTRODUCTION

La traduction  reste le véhicule exceptionnel d’échange d’information, de la connaissance et du savoir. De nombreux pays du monde s’investissent de plus en plus dans le domaine de la traduction juridique. L’étude de traduction juridique a mis en jour le développement des vocabulaires et des expressions juridiques. C’est pour cette raison que Marianne Lederer (1994 : 9) a affirmé que « plus on traduit, plus on écrit sur la traduction ».  Les vocabulaires juridiques composent l’ensemble des mots qui contiennent au moins un sens lié à un concept appartenant au système juridique. C’est-à-dire qu’ils sont techniques et précis selon le contexte dans lequel ils sont utilisés. Ce phénomène pose souvent des difficultés aux traducteurs surtout les traducteurs non-juristes.

D’un aspect général, les langues ont servi et fonctionnent jusqu’à présent comme moyen de la communication parmi les être humaines. Sans elle, on ne pourra pas réaliser le plus principal de la base de la communication linguistique car elle « weave together the fabrics of our society » selon Napoli (1996 : iv). Bref, elles facilitent la communication.

Les différents groups linguistiques du monde auraient eu les difficultés de la compréhension sans la traduction. Mais grâce à l’activité traduisante cette incompréhension est brisée. L’activité traduisante se manifeste soit d’un texte écrit à un autre soit d’un texte écrit à l’oral. Bref, la démarche traduisante ouvre une voie de compréhension au destinataire visé, qui d’ordinaire n’a pas accès linguistique de la langue de départ, tout en gardant les mêmes émotions et notions exprimées. Par conséquences, nous allons suivre cette voie pour aborder la tache de la réexpression en français du texte juridique. L’approche interprétative compte la plus valable dans la traduction contemporaine car elle supprime le problème d’intraduisibilité du texte. Nous allons donc l’adopter pour but de fournir des équivalences contextuelles de notre texte du travail. Nous allons aussi adopter l’un des paliers de maniement du langage <<l’interprétation de la charge stylistique>> proposé par Jean Delisle. Ce palier sert d’un outil pour aborder la traduction de notre texte car il tient compte de la nécessité de traduire un texte pragmatique en tenant compte du sujet traité et de la fonction du message.

Objective et méthodologie du travail.

            Dans le domaine de la littérature, les œuvres littéraires du Nigéria sont appréciées à travers le monde, grâce aux efforts des traducteurs qui ont traduit ces œuvres dans d’autres langues. Ce phénomène est le contraire dans le domaine du droit où il y a peu de traduction des documents juridiques du Nigéria. Par conséquent, des autres pays du monde qui ne comprennent l’anglais le trouveront difficile d’avoir accès à ces documents. Mais grâce à ce travail, ces pays profiteront da la connaissance du système judiciaire du Nigéria. Cette connaissance ouvrira la porte aux juristes qui s’intéressent au droit du Nigéria et son système judiciaire.

Ce travail a donc pour but de traduire le septième chapitre de la constitution du Nigéria pour le rendre accessible au monde (juriste) francophone. Il y a huit chapitres dans notre texte du travail. Mais j’ai décidé de traduit le septième chapitre parce que c’est ce qui m’intéresse de montrer au destinataire visé. Il est estimé que trois sur quatre des pays mondial parlent soit l’anglais soit le français. C’est-à-dire qu’un document rédigé dans ces deux langues peut être accédé par ce pourcentage assez important des pays du monde. Ce travail vise également à démontrer la validité de l’approche interprétative dans la traduction des documents juridiques. Il démontre également une analyse justificative du texte traduit.

Ce travail est divisé en quatre chapitres. Dans le premier chapitre, nous allons définir la traduction, expliquer sa genèse, sa raison d’être, écrire brièvement sur la nature du texte juridique et expliquer la notion du discours dans la traduction. Le deuxième chapitre va montrer l’étude des théories de la traduction, la notion de la saisie du sens du texte juridique par l’interprétation, les compétences du traducteur et les domaines de la traduction. Chapitre trois va montrer la traduction en français du septième chapitre de : ‘Amended Constitution of the Federal Republique of Nigeria with the National Industrial Court. Signed 7th March 2011’. Dans le quatrième chapitre, nous allons faire l’analyse justificative du texte traduit suivi par la conclusion et des œuvres citées.

 

GET THE COMPLETE PROJECT»

Do you need help? Talk to us right now: (+234) 08060082010, 08107932631 (Call/WhatsApp). Email: edustoreng@gmail.com.

Disclaimer: This PDF Material Content is Developed by the copyright owner to Serve as a RESEARCH GUIDE for Students to Conduct Academic Research.

You are allowed to use the original PDF Research Material Guide you will receive in the following ways:

1. As a source for additional understanding of the project topic.

2. As a source for ideas for you own academic research work (if properly referenced).

3. For PROPER paraphrasing ( see your school definition of plagiarism and acceptable paraphrase).

4. Direct citing ( if referenced properly).

Thank you so much for your respect for the authors copyright.